BIOGRAPHIE

Yann Crenn est né à Paris le 5 mars 1999.


Après une année préparatoire à l’école des Ateliers de Sèvres, il est admis aux Arts Déco de Paris et à l’ECAL (École Cantonale d’Art de Lausanne) où il choisit de poursuivre son enseignement artistique. En 2020 il retrouve Paris et entame une exploration libre de ses apprentissages. Inventif et curieux, il nourrit sa créativité en explorant de nouvelles techniques et en repoussant les limites de celles qu’il connaît. De là, nait une production d’œuvres uniques et variées qui servent sa vision de l’art, adoptant celle du philosophe José Ortega y Gasset qui affirme : «En art, toute répétition est nulle».  

DÉMARCHE ARTISTIQUE

1 -«Une démarche artistique qui part de la technique»

 

«Les sujets, bien qu’en marge de ma démarche créative, sont parfois bien réels: les cratères de la lune, les désastres de l’ouragan Irma aux Antilles, et plus récemment le papillon. Mais la technique qui domine mon processus créatif donne finalement naissance à des oeuvres d’un genre abstrait. J’empreinte aux sujets réels que je choisis, leurs qualités pour servir une technique dont je teste ou repousse les limites.

La technique me permet de faire d’un sujet réel, une création abstraite et de créer une intrigue. Chacune de mes créations appelle le regardeur à affiner son regard, à regarder "en profondeur", et à terme, à vivre une expérience sensorielle concrète et qui fait, par la technique, la singularité de mon travail.»

2 - «La couleur, c’est mon maître mot.»

 

Sachant que l’œil humain est capable de percevoir jusqu’à 10 millions de couleurs différentes, une chose est certaine: la question de la couleur est loin d’être close!

La couleur attire le regard et crée une réaction instantanée et spontanée. Alors pourquoi la couleur? Parce qu’elle est riche par sa diversité, elle est joyeuse et séduisante. Elle est un choix en rapport avec ma relation au monde.

3 – Le mouvement

 

Appeler le contemplateur à se mettre en mouvement pour interagir avec l’œuvre, place mes créations à la limite d’un art cinétique. Le mouvement signifie que le stade de l’appréciation esthétique est alors dépassé et laisse place à une toute autre découverte. Si la recherche d’un effet d’optique est volontaire dans mon processus créatif, et accentué parfois par la présence d’une source lumineuse ou de couleurs vives, j’entends que chacun s’approprie l’œuvre par sa propre observation.

Copyright : Yann Crenn © - 2024 - Tous droits réservés - Mentions légales           Instagram Square

Ce site web utilise les cookies.

OK

Refuser